En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Mon profil

Professeur de langues et formatrice en entreprise, j’ai été interpellée par les ravages du stress chez mes étudiants et cela m’a amenée à m’intéresser à la sophrologie. Après un premier diplôme en sophrologie caycédienne et relaxation, j’ai senti le besoin de me former en psychothérapie car j’ai remarqué que la dimension psychologique était fort présente dans la plupart des troubles que m’amenaient mes clients.  J’ai donc fait un Master en sophrologie psychothérapeutique à Paris. Puis j’ai découvert l’hypnose, et j’ai été séduite par cette approche à la fois simple et puissante, qui m’offrait un nouvel outil pour aider les personnes qui viennent me voir. En tant que philologue, je me trouve très à l’aise avec ce travail subtil sur le langage et les images. J’apprécie aussi particulièrement la dimension créative de l’hypnose, qui mobilise l’imaginaire pour permettre aux personnes de se projeter dans le changement.  J’ai eu la chance de pouvoir me former avec un grand maître de l’hypnose, Ana Luco, au Centre Européen de Formation et Application de Thérapies de la Communication.

Ma pratique représente pour moi une aventure humaine passionnante, car je vois combien l’hypnose peut transformer la vie des gens en leur révélant leurs propres pouvoirs.